Presbytie

La presbytie est la perte progressive de l’accommodation de l’œil. L’accommodation est le mécanisme qui permet de voir de près pour un œil qui est réglé de loin. C’est  « l’autofocus » ou la « capacité de mettre au point » de l’œil qui diminue.

L’œil presbyte est un œil qui ne travaille plus pour la vision de près. La distance de lecture étant d’environ 40 cm, le travail que fait l’œil normal pour voir n’est plus possible avant cette distance aux alentours de 40-45 ans.

4-hypermetrope-accommodation
oeil normal travaillant pour la vision de près
14-oeil-presbyte
oeil presbyte ne travaillant plus en vision de près

En d’autres termes : L’œil presbyte a perdu son pouvoir accommodatif. La mise au point de la vision de près ne se fait plus correctement. L’image en vision de près d’un œil réglé en vision de loin devient floue.

Cause de la presbytie

Le cristallin est une lentille qui accommode. La perte de l’accommodation est liée à réduction de l’élasticité du cristallin. Sa déformation devient insuffisante pour la mise au point sur la rétine d’un objet rapproché. Dans le temps, cette capacité à se déformer pour accommoder, diminue progressivement.

La presbytie, défaut visuel en vision de près se rajoute au défaut visuel en vision de loin (myopie, hypermétropie ou astigmatisme). Cela signifie qu'il faut ajouter une correction supplémentaire à la correction de loin pour pouvoir lire. L’addition est un verre convergent qui augmente la puissance optique des yeux pour la lecture.

Symptômes et conséquences

Symptômes de la presbytie

La presbytie se traduit au début par:

  • Une difficulté à lire les caractères fins, en faible éclairage. Les patients atteints de presbytie se plaignent au début « de ne plus avoir les bras assez longs»,
  • Des douleurs oculaires ou des migraines à la lecture ou lors du travail sur écran,
  • Une vision floue lors du passage en vision de près,
  • Vision floue de loin durant quelques secondes voire plusieurs minutes ou heures.

 

Conséquences de la presbytie

  • Chez les patients pour qui la vue de loin est bonne :

La gêne entrainée par la presbytie est mal vécue : les patients ont toujours eu une bonne vision et sont habitués à cette bonne vision. Le port de lunettes doit se faire pour voir de près : lecture, écriture et travail sur écran. Malgré les progrès réalisés dans le design des montures et la qualité des verres, certains patients ont des difficultés à s’habituer aux contraintes des lunettes.
La manipulation de plusieurs paires de lunettes est souvent difficile, en particulier chez les personnes actives et mobiles.

  • Chez les patients myopes :

L’œil myope est réglé de près. Le patient myope atteint de presbytie retire donc ses lunettes pour voir de près. La vision est plus ou moins bonne de près sans lunettes selon que la myopie est identique sur les deux yeux, selon l’importance de la myopie ou de la présence d’un astigmatisme.

Quand les lunettes pour la vision de loin sont portées, la vision de près est floue pour la lecture. Pour voir de loin et de près avec des lunettes, la correction de la presbytie chez le myope se fait avec des verres progressifs.

Pour les myopes porteurs de lentilles, la correction de la presbytie se fera avec une correction de près à porter en plus des lentilles, à condition que celle-ci soit encore tolérée : la tolérance locale est réduite par la sécheresse oculaire fréquente chez la femme vers cinquante ans.

  • Chez les patients hypermétropes:

L’œil hypermétrope nécessite une accommodation permanente pour la vision  de loin et encore plus pour la vision près.  La gène peut donc être ressentie avant l’âge de la presbytie, de près, à la lecture ou lors du travail sur écran, faisant parler de presbytie précoce.

La majorité des hypermétropies est découverte à l’âge de la presbytie. Les hypermétropes vivent le plus souvent sans lunettes avant l’âge de la presbytie. La presbytie installée, la vision de l’hypermétrope est floue de loin et encore plus floue de près. La correction se fait par des verres progressifs.

Pour les hypermétropes porteurs de lentilles, la correction se fera avec une correction de près, à porter en plus des lentilles ou par des lentilles multifocales.

  • Chez les patients astigmates :

La vision est déformée de loin et de près. La correction de la presbytie en cas d’astigmatisme se fait par des verres progressifs.

 

Mis à jour le 02/16