Avantages et inconvénients du laser excimer de surface ou PKR (PhotoKératectomie Réfractive)

Cette technique laser est la plus ancienne parmi toutes les techniques, et a commencé à être couramment utilisée dans les années 90.

Ses principaux avantages :

Le laser excimer de surface évite la découpe d’un capot cornéen et ses conséquences. Il est réalisable même si la cornée est fine. Le risque d'ectasie cornéenne est nul. Cette complication n'existe que depuis le lasik.

C'est une technique qui est réalisable s'il y a des contre-indications à la réalisation d'un lasik. Il est moins onéreux que les techniques plus récentes. Ses résultats sont prédictibles en dessous de 3 dioptries.

 

Ses principaux inconvénients:

  • Douleurs post-opératoires durant 48 heures avec œil rouge et larmoiement intense,
  • Récupération visuelle lentement progressive sur trois semaines, ce qui est gênant pour le travail ou la conduite automobile,
  • Possibilité d’apparition d’un voile cornéen (haze), habituellement réversible, dont la fréquence augmente avec le nombre de retraitements. Son incidence est augmentée par l’exposition au soleil. Ce voile peut être gênant pendant plusieurs mois en affectant l’acuité visuelle,
  • Possibilité de n’opérer les deux yeux qu’à 3 semaines d’intervalle, créant un déséquilibre de la vision pouvant être gênant voire dangereux dans certaines circonstances (conduite automobile),
  • Possibilité de régression du résultat obtenu par phénomènes cicatriciels. Cette régression peut entraîner la nécessité de porter des lunettes lors de la conduite ou de réaliser une retouche,
  • Retouches lors d’une sous-correction ou d’une sur-correction, moins aisées qu’avec d’autres techniques,
  • Technique ne permettant pas de traiter une myopie au delà de 7 dioptries, une hypermétropie au-delà de 4 dioptries ou un astigmatisme supérieur à 4 dioptries. Au delà de ces valeurs, les résultats deviennent trop aléatoires.

L'épi-lasik et le lasek présente des avantages par rapport à la PKR car il permet une diminution des douleurs et une récupération visuelle plus rapide.

 

Mis à jour le 12/15