Les autres opérations de la myopie au laser

Alors que le lasik agit dans la profondeur de la cornée, d’autres opérations de la myopie par laser traitent la surface de la cornée. Ce sont le laser excimer de surface, l’épi-lasik, le LASEK.

 

Le LASEK

Il s’agit d’une variante du laser excimer de surface : la couche superficielle de la cornée est non pas grattée, mais retirée et soulevée avec application d’une solution d’alcool. Ensuite, le laser excimer sculpte directement la surface de la cornée. Puis, la fine pellicule d’épithélium est repositionnée et maintenue avec une lentille pansement. Le gain en terme de douleur et de récupération visuelle par rapport à la PKR n’est pas important.

 

L’épi-Lasik

Il s’agit, là aussi, d’une variante de la PKR. L’épithélium est non plus retiré avec de l’alcool, mais « pelé » par un instrument spécifique, avant l’intervention du laser excimer. Le volet d’épithélium est remis en place en fin d’intervention. Par rapport à la PKR, l’épi-lasik permet une récupération visuelle plus rapide, des suites moins douloureuses et une réduction de la fréquence des hazes.
Il est intéressant à réaliser en cas de contre-indication au Lasik, notamment lorsque la cornée est fine.

DANS TOUS LES CAS, LE LASER FEMTOSECONDE OFFRE DES PERFORMANCES EN TERMES DE QUALITE, DE SECURITE, ET DE PREDICTIBILITE SUPERIEURES.

 

Mis à jour le 12/15