Astigmatisme et implant multifocal

Astigmatisme après une opération de la cataracte avec implant multifocal

L’implant multifocal permet de voir de loin et de près, dans certaines conditions, sans lunettes. Certains laboratoires fabriquant d’implants vantent les avantages « d’une vison extraordinaire sans lunettes ».
Néanmoins, l’implantation doit tenir compte de critères sélectifs rigoureux avant l’opération car elle ne peut pas être proposée à tout le monde. Elle est plus indiquée chez l’hypermétrope que chez le myope. De plus, le calcul de la puissance de l’implant doit être fiable car c elui-ci doit être  parfaitement centré. Il ne doit pas exister d’astigmatisme ni avant ni après l’opération. L’implant doit tenir compte de l’asphéricité positive ou négative de l’œil, etc…

Dans le cas contraire et même parfois en respectant ces critères, la vision, après l’opération de la cataracte, peut d’être médiocre et invalidante avec ou sans lunettes. En effet, certains patients remarquent, après l’opération de la cataracte, de voir des halos autour des lumières la nuit, de ne jamais voir net lors des activités de la vie quotidienne telles que la lecture ou l’écriture, de voir deux ou plusieurs images identiques avec un œil qui ne se superposent pas à celles vues par l’autre œil.

L’examen, réalisé par plusieurs ophtalmologistes consultés pour avis, examine souvent un patient qui a plusieurs paires de lunettes qu’il n’utilise pas et qui a une vision dite « normale » car à 10 /10 avec une petite correction optique.

Le traitement doit être effectué au cas par cas et par un chirurgien avisé. Il peut être proposé :

  • Le changement de l’implant par un implant non multifocal et non asphérique :
    Si l’asphéricité de l’implant est mal supportée (vision double d’un œil) ou si c’est le caractère multifocal de l’implant qui est remis en cause (phénomène de halos, mauvaise vision dans la pénombre). Si l’implantation est ancienne et que la capsule postérieure a été ouverte par laser yag, l’opération s’avère délicate et doit être confiée à des mains expertes.
  • Un traitement par laser de l’astigmatisme, associé ou non au traitement de la myopie ou de l’hypermétropie. L’utilisation du laser femtoseconde est indiquée car elle permet un traitement sur une zone plus large, avec une charnière de volet plus petite, un volet non ménisqué et une surface plus régulière à sculpter, ce qui permet d’obtenir un meilleur résultat.

 

Mis à jour le 02/16