Pour quelle technique optée en fonction de l’importance de la myopie ?

Myopie entre -1 à -3 dioptries

Laser de surface :

  • Avantages : procédures simples et économiques
  • Inconvénients : suite douloureuse, récupération visuelle lente, risque de haze, risque de régression.

Lasik classique :

  • Avantages : opération simultanée des deux yeux, récupération visuelle rapide, pas de douleur, retouche facile.

  • Inconvénients : risques inhérents à la découpe par lame, contre-indiquée en cas de cornée fine, prix élevé.

Lasik avec laser femtoseconde en procédure standard ou en traitement optimisé

  • Avantages : opération simultanée des yeux et récupération visuelle rapide, pas de douleur, retouche facile, possibilité d’opérer des cornées fines, meilleurs résultats en cas d’astigmatisme ou de forte hypermétropie.

Les traitements optimisés améliorent la qualité de vision en diminuant les aberrations optiques notamment en cas de grandes pupilles et d'astigmatisme irrégulier.

 

Myopie de -3 à -9 dioptries

Lasik classique :

Les cornées fines ne peuvent pas être opérées.



Lasik avec laser femtoseconde en procédure standard ou en traitement optimisé :


  • Avantages : Les cornées fines peuvent être traitées, la sécurité est accrue par rapport au Lasik avec lame. Les traitements optimisés améliorent la qualité de vision en diminuant les aberrations optiques notamment en cas de grandes pupilles.

 

Myopie entre -9 et -13 dioptries

Lasik avec laser femtoseconde : 


La précision des lasers permet de laisser une épaisseur cornéenne prédictible.
 La mise en place d’un implant intraoculaire est effectuée.

 

Myopie au-delà de -13 dioptries

Mises en place d’un implant myopique

  • 
Inconvénient : chirurgie intraoculaire
  • 
Avantages : toutes les corrections peuvent être traitées y compris les myopies associées à un astigmatisme fort ou en cas de forte hypermétropie ; 
Dans tous les cas, la qualité optique de l'œil est améliorée.

 

Mis à jour le 12/15