Programme de simulation d’implants phaques

Le programme de simulation de lentilles phaques intraoculaires est conçu pour assister les chirurgiens dans le bilan préopératoire à l'implantation d'un implant phaque de chambre antérieure.

Ce logiciel effectue un calcul automatique de la puissance respective de l’implant en fonction des données de réfraction subjective du patient. Le type et la puissance de l'implant peuvent être sélectionnés à partir d'une grande base de données.

L’implant sélectionné est placé automatiquement sur l’iris. La distance entre l'implant et l’endothélium est calculée automatiquement en tout point et affichée sous forme de cartes colorées. L'alignement de l'implant peut aussi être modifié manuellement par l'utilisateur.

Sélection de l'implant

Le logiciel a besoin de connaître les données de réfraction subjective pour les distances au vertex de 12 mm. La puissance réfractive de l'implant est calculée automatiquement en fonction de la réfraction subjective du patient.

Prédiction de la puissance de l'implant par rapport à l'âge

Comme la distance minimale entre l'implant et l'endothélium doit être étroitement surveillée, un module de simulation suivant l'âge a été ajouté.

Le logiciel suppose un déplacement de 18 µm par an du cristallin vers l’endothélium. Il s'ensuit donc un déplacement de l'iris de la cornée. L'âge du patient peut être changé. Suivant l'âge simulé le logiciel recalcule les distances sur l'image scheimpflug.

Simulation de l’implant sur les images scheimpflug

L’image scheimpflug avec la simulation de l'implant est affichée au milieu de l'écran. Le fabricant, le modèle et la puissance de l'implant sélectionné sont affichés en commentaire. La position de l'implant est simulée sur chaque image scheimpflug. Les distances minimales critiques affichées sont définies de la manière suivante :

  • centre de l’optique antérieur de l'implant/ endothélium.
  • bord optique gauche et droit de l'implant/ endothélium
  • bord extérieur des haptiques gauches et droit/ endothélium.

Simulation colorée de l'implant

Des cartes colorées affichent la position de l'implant ainsi que les distances de l'implant et de l'iris par rapport au cristallin et la distance de l'implant par rapport à l'endothélium.

Distance minimale

Les distances minimales entre l'implant et les structures alentours sont calculées à partir du modèle 3D. C'est pourquoi, elles sont indépendantes de l'image scheimpflug visualisée et peuvent différer des mesures manuelles.

Les distances entre l’optique de l’implant, l’haptique, l'endothélium, l'ris, le cristallin peuvent être indiquées.

La direction de la convexité de l'iris est affichée sous deux formes :

  • une direction correspondant à la valeur maximale de la convexité et exprimée sous forme d'un angle.
  • Une direction correspondant à la valeur moyenne de la convexité de l’iris et exprimée sous forme d'un angle.

L'axe visuel peut être indiqué manuellement si nécessaire. En cas d’excentricité importante, il peut être utile de centrer l'implant sur l'axe visuel.

Alignement manuel de l'implant

L’alignement manuel de l'implant permet de simuler différentes situations.

Plusieurs types de déplacements 3D sont possibles, soit à l'aide des boutons de déplacement, soit en entrant directement des valeurs numériques.

La rotation manuelle de l'implant autour de son axe optique peut être réalisée de même que le basculement manuel pour lequel l'axe et l'amplitude peut être choisie.

 

 

Mis à jour le 12/15