Rapport de Holiday

Ce rapport permet un calcul plus performant de puissance d'implant intraoculaire en utilisant des rayons de courbure équivalents, particulièrement dans le cas ou les patients ont subi auparavant une chirurgie réfractive du type lasik, kératotomie radiaire ou PKR .

Le calcul du rayon de courbure équivalente est effectué à partir du centre pupillaire et non de l'apex cornéen, et de la carte de puissance réfractive.

Le rapport de Holiday comprend cinq cartes colorées et un champ numérique.

Les cartes colorées donnent un aperçu simple et rapide des conditions cornéennes :

  • Puissance cornéenne
  • épaisseur cornéenne
  • carte tangentielle
  • pachymétrie relative
  • carte d'élévation de la face antérieure
  • carte d'élévation de la face postérieure
  • données du patient.

Rayon de courbure équivalent

Ils sont calculés dans la zone des 4,5 mm autour du centre pupillaire ainsi que leur orientation. La kéatométrie moyenne Km est la moyenne arithmétique des rayons de courbure équivalent, K1 et K2. Ils peuvent être utilisés pour calculer la puissance réfractive d'un implant pour les patients ayant subi une chirurgie réfractive par le passé. Le calcul des rayons de courbure équivalent est basé sur le ratio entre les rayons des faces antérieures et postérieures de la cornée dans la zone des 4,5 mm.

Cette fonction est unique car le pentacam est le seul système actuellement disponible pour calculer avec une grande précision le centre de la cornée grâce à son principe d'acquisition par rotation.

L’asphéricité de la cornée dans la zone des 4,5 mm est aussi affichée.

 

 

Mis à jour le 12/15