Avantages et inconvénients du lasik simple

Le lasik simple

Ses principaux avantages

  • Suites opératoires plus simples qu’avec la PKR et une gêne qui ne dure qu’une demi-journée environ,
  • Récupération visuelle rapide, du jour au lendemain (qualifiée de « miraculeuse » par les patients), autorisant l’opération des deux yeux en même temps,
  • Absence de voile cornéen (haze) contrairement à la PKR,
  • Peu de régression précoce par rapport à la PKR,
  • Meilleurs résultats obtenus comparés à ceux de la PKR en cas de myopie moyenne (3 à 6 dioptries), d’hypermétropie supérieure à 3 dioptries ou d’astigmatisme supérieur à 3 dioptries,
  • Reprise plus simple en cas de sur-correction ou de sous-correction et pouvant être réalisée sur les deux yeux en même temps.

Ses principaux inconvénients :

  • Technique plus lourde et plus onéreuse que la PKR,
  • Nécessité de réaliser un capot cornéen avec une lame mécanique : précision incertaine, découpe irrégulière (l’épaisseur du capot réglée à 160 microns est aléatoire à 40 microns près), risque de décentrement, d’astigmatisme induit, de plis sur le capot, d’érosion superficielle, de déplacement du capot, de prolifération de cellules sous le capot. Même si cette dernière complication se soigne, on peut noter parfois une baisse de la vision ou des altérations de la qualité de vision notamment la nuit.

 

Mis à jour le 12/15