Ablation de l'épithélium cornéen au laser excimer

Le chirurgien peut employer une des trois techniques suivantes de retrait d'épithélium au laser excimer :

  • Retrait complet au laser uniquement,
  • Retrait partiel au laser (laser et grattage) combiné à un grattage pour garantir un retrait complet et uniforme des cellules épithéliales,
  • Retrait mécanique (sans laser).

Retrait complet de l’épithélium au laser

Pour garantir un retrait complet et uniforme des cellules épithéliales uniquement à l'aide du laser, le chirurgien doit compenser la sous-ablation centrale du faisceau plan en ajoutant un composant sphérique réfractif à l’ablation.

Cette ablation sphérique réfractive peut être réalisée avant ou après l'ablation à l'aide du faisceau plan. Pour assurer un plus grand confort au patient et une opération plus facile pour le chirurgien, l'ablation sphérique est généralement réalisée avant l'ablation au faisceau plan. Le chirurgien peut définir une ablation plane allant jusqu’à 100 μm ou une ablation sphérique complémentaire allant jusqu'à -4,00 D.

Avec un lissage, la forme de l'ablation d'épithélium est différente. La paroi d’ablation qui est abrupte est remplacée par une paroi évasée. Le diamètre d'ablation spécifié délimite une région entre le diamètre extérieur et le diamètre intérieur de cette paroi évasée. Il est par conséquent nécessaire d’augmenter la marge de retrait de l'épithélium d'au moins 0,4 mm. Si le mode de diamètrage automatique pour le retrait de l'épithélium au laser est employé, la marge doit être d’au moins 4,0 mm.

Il peut être aussi nécessaire d’ajuster la magnitude du composant sphérique et la profondeur de l'ablation plane pour un retrait complet au laser ou au laser combiné à un grattage.

Le retrait complet ou partiel au laser de l'épithélium peut ne pas être sélectionné pour les traitements suivants:

  • LASIK
  • Hypermétropie
  • Zone de transition
  • Zones larges
  • Astigmatisme mixte

Technique de retrait partiel de l’épithélium au laser (laser et grattage)

Le chirurgien peut employer cette technique pour compenser la sous-ablation centrale du faisceau plan en grattant manuellement le tissu épithéliale résiduel.

Avec le lissage, la forme de l’ablation pour le retrait de l’épithélium est différente. La paroi auparavant abrupte est remplacée par une paroi évasée. Le diamètre d’ablation spécifié définit une région entre le diamètre extérieur et le diamètre intérieur de cette paroi évasée. Il est par conséquent nécessaire d’augmenter la marge du retrait de l’épithélium d’au moins 0,4 mm. Si le mode de diamètrage automatique pour le retrait de l'épithélium au laser est employé, la marge doit être d’au moins 4,0 mm.

Il peut aussi être nécessaire d’ajuster la magnitude du composant sphérique ou la profondeur de l’ablation au faisceau plan pour un retrait complet de l’épithelium au laser ou au laser combiné à un grattage.

Le retrait complet ou partiel au laser (laser et grattage) de l'épithélium peut ne pas être sélectionné pour les traitements suivants :

  • LASIK
  • Hypermétropie
  • Zone de transition
  • Zones larges
  • Astigmatisme mixte

Retrait mécanique de l’épithélium

L’épithélium est retiré à l’aide d’un instrument émoussé comme une spatule.

  • La région du retrait épithélial doit être d’au moins 6,4 mm de diamètre.
  • Une fois que le lit du stroma est nettoyé totalement, une éponge stérile est passée sur le lit de l'ablation.

 

 

Mis à jour le 12/15