Myopie forte

La myopie forte est définie comme une myopie de plus de 6 dioptries. Il s'agit le plus souvent d'une myopie axiale dont la longeur de l'oeil est supérieur à 25 mm.

La myopie forte est un véritable handicap au quotidien : rien ne peut être fait dans la vie de tous les jours sans lunettes ou sans lentilles.

De plus, l’épaisseur des verres de lunette pour corriger la myopie forte, est telle que la vision ne peut être bonne. Des verres de lunettes épais entraînent des aberrations optiques, limitent le champ de vision, sont inesthétiques et peu fonctionnels du fait de leur poids.

Les techniques opératoires permettent aujourd’hui de corriger toutes les myopies fortes associées ou non à un astigmatisme ou une presbytie. La chirurgie de la myopie forte améliore la qualité de vision et permet de lever un handicap.

Examen du myope fort

L'acuité visuelle de loin du myope fort sans correction est inférieure à 1/20.

Avec correction optique, l'acuité visuelle de loin du myope fort est rarement de 10/10 du fait des aberrations optiques engendrées par les verres épais et d'une éventuelle choroidose myopique.

L'acuité visuelle de près est parfois limitée. Il est nécessaire de rechercher dans ce cas des lésions au fond d'oeil. Elle permet de rechercher une presbytie associée à la myopie forte.

L'examen à la lampe à fente retrouve parfois une cataracte qui est plus fréquente et plus précoce chez le myope fort.

Le fond d'oeil retrouve parfois une choroidose myopique.

Opération de la myopie forte

La demande d'opération pour myopie forte est une demnade fréquente dans une consultation de chirurgie réfractive du fait du handicap entraîné.

L'opération de la myopie forte se fait par lasik selon l'existence de contre indication, ou par mise en place d'un implant en segment antérieur. L'implant peut également corriger un astigmatisme (implant torique) et une presbytie (implant multifocal) ou les deux associés : implant torique multifocal.

 

Mis à jour le 12/15