Aptitude douanier

Les conditions d'aptitude physique des agents de la direction générale des douanes et droits indirects exerçant des fonctions de surveillance sont déterminées par l'arrêté du 22 février 2006.

Article 1

Les agents des douanes exerçant leurs fonctions dans la branche de la surveillance doivent avoir, après correction éventuelle, une acuité visuelle minimale de 16/10 (total des deux yeux). La puissance des verres correcteurs ou lentilles doivent avoir un maximum de cinq dioptries par oeil pour atteindre cette limite de seize dixièmes. La perte de la vision d'un oeil conduit automatiquement à l'inaptitude de l'agent.

Article 2

Les agents souhaitant exercer les fonctions de motocycliste doivent également remplir les critères d'aptitude suivants :

L'acuité visuelle sans correction doit être de huit dixièmes par oeil et de, après correction, dix dixièmes à chaque oeil. Une bonne perception des couleurs et des reliefs ainsi qu'une bonne vision crépusculaire sont nécessaire

 

Exemples de fonctions

L'arrêté du 2 août 2010 relatif aux conditions d'aptitudes physiques particulières pour l'accès aux emplois de certains corps de fonctionnaires:

  • Corps des agents de constatation des douanes (branche de la surveillance)
  • Corps des contrôleurs des douanes et droits indirects (branche de la surveillance)
  • Corps d'encadrement et d'application de la police nationale
  • Corps de commandement de la police nationale
  • Corps de conception et de direction de la police nationale
  • Corps du personnel de surveillance de l'administration pénitentiaire
  • Corps d'encadrement et d'application du personnel de surveillance de l'administration pénitentiaire,
  • Corps de commandement du personnel de surveillance de l'administration pénitentiaire.

Outre les conditions d'aptitude physique pour l'admission aux emplois publics requises conformément aux dispositions de l'article 20 du décret du 14 mars 1986 susvisé, les candidats doivent remplir les conditions d'aptitude physique particulière suivantes :

Avoir, après correction éventuelle, une acuité visuelle de 15/10 pour les deux yeux avec un minimum de cinq dixièmes pour un œil. La puissance des verres correcteurs ou lentilles doivent avoir un maximum de trois dioptries pour atteindre cette limite de quinze dixièmes.

 

Source : Legifrance.gouv

Mis à jour le 12/15